Mon budget

Bonjour !

Comme je l’expliquais dans un précédent article, je n’avais jusque-là jamais réussi à élaborer un budget prévisionnel.

Eh bien, la semaine dernière, j’ai enfin fait un tableau excel pour gérer mon budget. Avec pour chaque mois, mes revenus et mes charges.

Ça paraît tellement simple, exprimé ainsi. Pourtant, c’est bizarre, mais j’ai galéré.

Il y a plusieurs modèles sur le groupe facebook Gestion budgétaire, entraide et minimalisme, mais aucun ne me convenait vraiment. J’avais aussi un modèle fourni par les services sociaux de mon employeur il y a une dizaine d’années, mais je ne l’ai pas retrouvé.

J’ai donc construit mon tableau moi-même.

Pour dire à quel point je ne suis pas habituée à planifier mon budget : il y avait toujours une ligne budgétaire que j’oubliais. « Ah mince, j’ai oublié de compter le prélèvement pour mon pass Navigo. Bon, je recommence ».

Le tableau en lui-même n’est pas compliqué. Mais c’est vraiment la démarche en elle-même qui m’était étrangère.

J’avais déjà essayé – il y a une dizaine d’années, donc – de suivre mon budget de cette façon, mais je ne m’y étais pas tenue sur la durée.

Je crois que, tout simplement, je ne comprenais pas vraiment à quoi ça servait. Je remplissais mécaniquement les cases chaque mois, mais c’était juste fastidieux.

La différence, cette fois-ci, c’est d’une part que j’ai eu une vraie prise conscience à propos de mes achats compulsifs – en mode « ça ne peut plus continuer comme ça » – et d’autre part, surtout, que je me suis fixé un objectif : le remboursement de mes crédits, et la constitution d’une épargne programmée.

Et l’astuce de compter mon épargne dans mes charges – je mets de côté tant par mois et je n’y touche pas, et surtout je le budgète – c’est une astuce trouvée sur le groupe facebook Gestion budgétaire, entraide et minimalisme.

Voilà, je suis fière de moi, et je tenais à partager cela avec vous.

En fait, je me rends compte, évidemment, que les raisons qui m’ont empêchée jusque-là de suivre mon budget ne sont pas techniques ou matérielles (j’ai un ordinateur, j’ai accès à mes comptes sur internet, je maîtrise assez bien excel…) mais psychologiques.

Je crois que j’ai toujours considéré que s’intéresser à l’argent était signe de matérialisme, que je n’avais pas à m’abaisser à ces choses-là… et aussi, il y avait une forme de déni chez moi, j’agissais comme si le budget dont je disposais était illimité, alors qu’au fond de moi je savais très bien que je n’avais pas les moyens de mes dépenses…

Et le plus fort, c’est que je me rend compte que, si je maintiens mes dépenses comme elles sont maintenant, je peux arriver assez rapidement à me constituer une épargne assez importante, tout en faisant face à mes charges et en remboursant mes crédits.

Accouchement dans la douleur, mais qui va déboucher, j’en suis certaine, sur du positif pour moi.

Ah, et puis, ici et , je vous ai parlé de la méthode « boule de neige » pour solder plus rapidement ses crédits. Eh bien, encore grâce au groupe facebook Gestion budgétaire, entraide et minimalisme, j’ai trouvé un simulateur de remboursement de crédits par la méthode « boule de neige ».

Bon, il faut parler anglais, mais c’est vraiment très bien fait ! Ça prend en compte le calcul des intérêts dans la durée de remboursement de chaque crédit (ce qui est à mon avis le plus difficile à calculer dans un tableau qu’on ferait par soi-même), et ça permet de distinguer le plan de remboursement prévisionnel et les remboursements effectivement réalisés, avec une mise à jour en temps réel. C’est vraiment génial !

Vous l’aurez compris, je suis dans une phase enthousiaste et motivée.

Et vous, avez-vous des outils pour gérer votre budget ? des difficultés pour les mettre en place ?

2 commentaires sur “Mon budget

  1. Bravo à toi pour ta démarche et ta franchise !
    Avoir compris à quoi servait un budget c’est la meilleure façon de réussir à mieux le gérer. Si je peux me permettre, essaye de le mettre à jour plusieurs fois dans le mois. Je recommande une fois par semaine car ainsi c’est facile de se faire un rendez-vous avec soi-même.
    Belle route vers des achats mieux raisonnés, j’imagine que c’est loin d’être facile quand c’est pathologique. Encore bravo pour ton courage

    Aimé par 1 personne

    1. Oh merci merci !
      Oui en effet ce n’est pas facile, car j’ai beaucoup de travail à faire sur moi. Mettre en place ce suivi budgétaire m’aurait été impossible il y a encore quelques mois. Mais j’ai vraiment eu un déclic, et la thérapie m’aide à avancer, ainsi que toutes les recherches d’information que je fais par moi-même et les groupes d’entraide.
      Pour la mise à jour, je la fais quotidiennement pour l’instant ! Je suis un peu flippée, je sais que ça peut déraper facilement, c’est pour ça. Peut-être qu’avec le temps j’aurai si bien changé mes habitudes que je pourrai espacer les mises à jour.
      En tout cas merci pour ce commentaire positif, ça m’encourage beaucoup, et puis je me rends compte qu’il faut que j’explore ton blog plus à fond, car il y a sans doute plein de ressources et d’astuces dedans ! 🙂

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s